Informations Pratiques

  • Par : Philippe VENAULT
  • Date : 1999
  • Format : 1 x 90'

D’après le roman de Clémence de BIEVILLE «L’été des Hannetons» (Editions Denoël)

Après plusieurs années d’éloignement, Pauline revient dans son village natal pour l’enterrement de son père, le baron Galtat. Il a été retrouvé pendu dans la forêt. Dans le train du retour, Pauline se remémore les événements qui ont marqué sa jeunesse.

Les relations de Pauline avec ses parents, Inge et Edouard Galtat, ont toujours été difficiles. Souvent seule dans la grande propriété familiale, elle trouvait de l’affection auprès du régisseur du château, Jean Jouvence, et, avec les années cette affection s’est transformée en véritable amour. Edouard Galtat finissait toujours par céder aux caprices de sa fille ou par accepter certaines de ses incartades. Le revirement inattendu de son père s’opérait à chaque fois après une intervention de Jean Jouvence, qui semblait faire peser une menace indéfinie sur Edouard Galtat. Les affaires du baron Galtat ont périclité au fil des années. Son domaine a dû être vendu et c’est Jean et son frère, Robert, qui l’ont racheté…

A l’arrivée de Pauline au village, les retrouvailles avec Inge, sa mère, sont orageuses. Au cimetière Inge fait un scandale et accuse Jean Jouvence, présent à l’enterrement, d’être responsable du suicide de son mari. Pauline, toujours amoureuse de Jean, prend sa défense. Sa mère est furieuse. Comment sa fille, Pauline, peut-elle être amoureuse de celui qui est à l’origine de la mort de son propre père ? Pauline, abasourdie par la réaction de sa mère, essaie d’en savoir plus auprès de Jean qui finit par lui dévoiler un épisode de l’occupation resté secret. Edouard Galtat était un collaborateur pendant la guerre et il a dénoncé aux allemands le propre père de Jean Jouvence, résistant de la première heure. Pauline furieuse de cette révélation a du mal à accepter l’idée d’avoir eu un père collaborateur…

Mais Jean n’a pas tout dit, et Pauline veut maintenant connaître la vérité. C’est grâce à Sylvain, un jeune historien chargé d’étudier l’histoire locale, qu’un autre secret sera dévoilé. Pressentant que ce secret ne pourra que briser son amour pour Jean, Pauline se donne à lui pour la première et dernière fois. Sylvain, qui s’est épris de Pauline, a découvert grâce aux archives que Jean et son frère, Robert, ont fait chanter le père de Pauline à la Libération. Et par cet odieux chantage, ils lui ont racheté le domaine à vil prix…

Pauline ne reverra plus jamais Jean, le premier amour de sa vie. La propriété familiale sera restituée à sa mère, Inge. Quelques années plus tard Pauline hérite de sa mère et revient dans la maison de son enfance avec sa fille et son mari, Sylvain.

  • Durée : 1 x 90’
  • Interprétation : Sophie DUEZ, Patrick CATALIFO, Aurore CLEMENT, François MARTHOURET, Julien BOISSELIER, Annick BRARD
  • Scénario : Philippe TRIBOIT, Catherine COUREL, Jean SAMOUILLAN
  • Adaptation  : Jean SAMOUILLAN, Philippe TRIBOIT
  • Dialogues : Jean SAMOUILLAN
  • Réalisateur : Philippe VENAULT
  • Production :
    • Les Productions CERCLE BLEU
    • FRANCE 3
    • C.R.R.A.V. – avec l’aide de la Région Nord Pas-de-Calais
    • et la participation du Centre National de la Cinématographie
  • Format : Super 16
  • Image : Anne KHRIPOUNOFF
  • Montage : Laurence HENNION
  • Date : 1999
Site en cours de reconstruction.