Informations Pratiques

  • Par : Pierre CAVASSILAS
  • Date : 1993
  • Format : 1 x 140'

Opéra de Jules MASSENET

« WERTHER » : c’est l’opéra de la passion tragique, de l’inaccessible idéal de bonheur, de la fatalité d’un destin.

C’est un opéra de l’intériorité. Et tout ce qui est intérieur doit être sobre. C’est cette idée que j’essaie de développer : éviter les boursouflures, la grandiloquence, au bénéfice, si possible, de l’émotion pure.

Werther ne doit pas faire pleurer que Margot : chacun d’entre nous est à même de ressentir cette angoisse vibrante du syndrome de l’abandon. C’est l’opéra de la déchirure amoureuse, de la quête impossible. Chacun l’éprouve dans cet ouvrage : Werther, il la aussi, Sophie (dans une moindre mesure peut- être ; elle est juste amoureuse de Werther, il la fait rêver…), Charlotte, car pour elle tout bascule, elle était ans une certitude de l’ordre établi et finalement elle défaille au moment ou tout devient impossible.

— Jean- Claude Casadesus

  • Réalisateur : Pierre CAVASSILAS
  • Production : Productions Cercle Bleu, France 3, Avec le concours du CNC
  • Durée : 140’
  • Format : BETA
  • Image : Daniel Vogel
  • Montage : Jean-Paul Herzog
  • Interprétation :
    • Orchestre National de Lille  sous la direction de Jean-Claude Casadesus
    • Chœur de la Maîtrise Ecole Régionale
    • Laurence Dale, Béatrice Uria-Monzon, Catherine Dubosc, René Massis, Alain Verhnes, Franck Ferrari, Patrick Foucher
  • Date : 1993
Site en cours de reconstruction.